Ingénieur en informatique scientifique.

Au coeur d’un laboratoire de recherche qui produit et expérimente du logiciel, les missions de l’ingénieur consistent à rendre plus robustes et plus performants des codes scientifiques.

Ingénieur en informatique scientifique.

Missions :

Au coeur d’un laboratoire de recherche (LRI) qui produit et expérimente du logiciel, les missions de l’ingénieur consistent à rendre plus robustes et plus performants des codes scientifiques sur des architectures matérielles variées, à mémoire distribuée ou partagée, utilisant potentiellement des accélérateurs. Les codes proviennent de tous les domaines des travaux de recherche scientifique des équipes du LRI: gestion de données et de connaissances, bioinformatique, IA et deep learning, algèbre linéaire numérique, visualisation, combinatoire etc... La robustesse sera acquise par la mise en place d'outils de qualité logicielle dans la chaîne de production du logiciel, la performance sera acquise par une analyse des codes utilisant des méthodes de profiling ou par le portage des algorithmes sur des architectures parallèles récentes de type GPU par exemple.

Activités :

Selon les projets en cours dans les équipes, les activités interviendront à différents stades du cycle de production du logiciel :
En amont :
* Assurer la conception de la solution au moyen d’expertises approfondies ;
* Inversement, pour des projets très exploratoires, proposer des investigations comparatives en suivant des pistes innovantes et en analysant les résultats.
Tout au long du cycle de production :
* Assurer le cycle de vie des composants logiciels depuis la prise en main des prototypes existants, le portage sur architectures variées jusqu’aux tests, bancs d’essais, packaging, distribution et maintenance ;
* Définir et assurer les procédures de qualité logicielle ;
* Définir les environnements de tests.
En aval :
* Assurer la qualification des paquets produits selon les exigences des plateformes concernées ;
* Produire la documentation nécessaire au déploiement, à l’utilisation, à la maintenance et aux futurs développements des paquets livrés.

Une attention particulière sera portée à la qualité du code produit en vue de sa réutilisabilité et de sa pérennité, en utilisant des techniques de génie logiciel et les pratiques de DevOps.

Compétences souhaitées:

Des bonnes compétences dans les domaines suivants sont attendues:
* Développement en environnement GNU/Linux ;
* Expérience des systèmes de gestion de versions, des infrastructures de tests, de plateformes d'intégration continue ;
* Maı̂trise des langages C, C++, Python ;
* Connaissances des architectures matérielles ;
* Expérience appréciée dans l'un ou plusieurs des domaines suivants:
  - parallélisme: OpenMP, MPI, Cuda;
  - développement de plateformes libres: outils de dévelopement collaboratifs, interaction avec une communauté open-source, etc... ;
  - virtualisation des environnements de développement et d'exécution;
* Expression en anglais, lecture et compréhension de documentations techniques rédigées en anglais (Niveau B « Utilisateur Indépendant ») ;
* Maîtrise des techniques de communication orales et écrites, afin de permettre la transmission de connaissances ;
* Sens de l'organisation, une bonne autonomie et de bonnes qualités relationnelles pour travailler au sein d'une équipe en interactions avec des chercheurs et utilisateurs.

Contexte:

Le LRI est une unité mixte de recherche rattachée à l’INS2I du CNRS et au département STIC de l’Université Paris-Saclay. Le laboratoire intègre aussi des équipes mixtes avec Inria et CentraleSupelec, qui sont les deux autres partenaires institutionnels du laboratoire. Le laboratoire accueille plus de 230 personnes dont 115 permanents et 80 doctorants. Le recrutement est coordonné par l’entité SADL du LRI dont le rôle est de promouvoir la production logicielle du laboratoire en vue de la capitalisation des bonnes pratiques de développement et de la ré-utilisation des logiciels.

Niveau :

école d’ingénieur ou doctorat.

Lieu :

LRI, Laboratoire de Recherche en Informatique – Université Paris Sud – Bâtiment 650 Ada Lovelace, Gif-sur-Yvette.

Durée / Date de prise de  fonction:

12 mois. Poste à pourvoir à partir du 1er juin 2019.